Focus sur l'un des nombreux documents patrimoniaux conservés au sein de la bibliothèque.

   

BM SOISSONS MSS 208 f.139rLe Pèlerinage de la vie humaine, ...  XVe siècle.

L’exemplaire appartenant à la bibliothèque de Soissons est un manuscrit du XVe siècle, reprenant l'histoire écrite par le normand Guillaume de Digulleville au XIVe siècle après sa mise en prose par un clerc d'Angers en 1465-66. Rédigé sur parchemin, il porte l'estampille de l'abbaye de Prémontré.

Héritier du Roman de la Rose, dont il emprunte le cadre du songe, ce pèlerinage retrace sous une forme allégorique la quête du chrétien en recherche du salut de son âme et de la félicité céleste, représentée sous l’apparence de la cité de Jérusalem. Équipé de la panoplie indispensable à tout pèlerinage, le pèlerin réussit à atteindre la voie de salut grâce au soutien de Grâce Dieu, qui lui a permis d’échapper aux multiples embuscades tendues par les sept vieilles femmes monstrueuses qui représentent les péchés capitaux. Le poème s’achève alors que le songeur s’éveille.

Le récit, rédigé en français, s'adresse à un lectorat plus laïc qu'ecclésiastique. Ses riches enluminures permettent à elles seules la compréhension du texte et participent à la diffusion du contenu intellectuel auprès d'un public large, tout comme les nombreuses reproductions faites du manuscrit à l'échelle européenne. 

Le Pèlerinage de la vie humaine sera suivi plus tard par deux autres textes : Le Pèlerinage de l’Âme et Le Pèlerinage de Jésus-Christ. Cette trilogie figure au nombre des textes français les plus lus de la fin du Moyen Age avant de tomber en désuétude au cours du XVIe siècle.

 

 

 

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.